Témoignage d’Aurélie, résidente de L’ULS Le Victoria

Aurélie ULS Le Victoria

Après vingt-deux ans en collectivité, Aurélie a emménagé dans un appartement, tout près de deux lignes de métro. Témoignage extrait de « faire face Septembre/50 Octobre 2014 – N°733 » ; par Maria Poblete – Photo : Guillaume Atge

Ma vie a changé depuis deux ans, dit-elle dans un grand sourire.

« Je suis autonome, je tiens une maison, j’invite mes parents, mes amis, comme n’importe qui ! »

« J’ai passé vingt-deux ans de ma vie en collectivité, avec des règles, des contraintes, des horaires, se coucher tôt, prévenir pour les repas en cas d’absence, bref trop de lourdeurs. Alors un jour,j’ai décidé de vivre seule dans un appartement. »

Témoignage de Damien

Avant de s’installer au Victoria, Damien vivait chez ses parents.

Damien ULS Le Victoria

Sur le fauteuil de Damien, un bipper lui permet d’appeler à tout moment l’auxiliaire de vie, présente dans un local au rez-de-chaussée. Témoignage extrait de « faire face Septembre/50 Octobre 2014 – N°733 » ; par Maria Poblete – Photo : Guillaume Atge

« À 28 ans, ça commençait à faire. Même si mes parents sont supers, je voulais prendre mon envol, mais pour aller où ? On n’a pas tellement d’options finalement, soit les foyers soit…rien du tout ! Il n’était pas question de vivre en collectivité. Je suis quelqu’un d’autonome. J’aime vivre seul et à mon rythme. Prendre les repas en commun avec d’autres, ça non. Je voulais mon indépendance : manger comme je  veux, me coucher quand je veux. »

Damien n’est pas sauvage pour autant. Copains, copines, sa vie associative reste intense mais la collectivité, très peu pour lui !

Témoignage de Deborah, locataire dans Le Victoria et amie d’Elodie résidente de l’ULS

Deborah et Élodie concoctent un goûter à base de céréales et de chocolat fondu et des chips à la banane.

TÉMOIGNAGE de Deborah

« J’ai de la chance de vivre avec eux. »

Deborah, maman d’origine ivoirienne, et Élodie concoctent un goûter à base de céréales et de chocolat fondu et des chips à la banane.

Témoignage extrait de « faire face Septembre/50 Octobre 2014 – N°733 » ; par Maria Poblete – Photo : Guillaume Atge

 

Deborah, 28 ans, maman de Naomie et Rachel, 4 ans, Alicia et Élise, 6 mois.

  « Je n’ai jamais eu peur du handicap » . Je m’occupais de ma grand-mère immobilisée.

Je vis dans cet immeuble depuis deux ans et c’est super ; partager la vie des personnes handicapées m’apporte énormément. Il y a une joie de vivre incroyable. On rit, on ne se plaint pas, on ne se lamente pas sur son sort. J’ai tissé des liens d’amitié forts. J’ai de bonnes amies en fauteuil avec lesquelles je fais du shopping, des pique-niques. C’est un “plus” pour mes filles. Elles auront un regard sain sur les personnes handicapées, sans pitié ou crainte.

 

Mentions légales

Le site http://www.gihp-uls.org/est édité par le Groupement pour l’Insertion des personnes Handicapées Physiques National (GIHP National), association loi 1091 reconnue d’utilité publique depuis 1968.

Son siège social est situé au 61, rue Faubourg Poissonnière – 75009 PARIS – Tél : 01 43 95 66 36 – secrétariat@gihpnational.org

Le responsable de la publication est Louis Bonet.

Le site www.gihpnational.org est hébergé chez OVH – http:// www.ovh.com/fr/

Les informations recueillies par les formulaires de contact et de recherche de logement ne seront jamais utilisées à d’autres fins que de répondre aux questions des internautes.

La loi informatique et liberté du 06/01/78 vous donne le droit d’accès, de suppression, de rectification aux données personnelles vous concernant, sur simple demande écrite au siège du GIHP National.

Guide pour la recherche ou/et l’adaptation d’un logement

LES ETAPES POUR VOTRE LOGEMENT :

Concernant votre recherche de logement accessible, voici les démarches que vous devez effectuer afin d’obtenir un logement social : en prenant soin de remplir la partie réservée aux personnes handicapées en suivant la procédure ci-jointe : Demande sociale Article R. 441-2-2 du code de la construction et de l’habitation

 Pour résumer, vous devez dans un premier obtenir un numéro unique d’enregistrement en remplissant le dossier que vous trouverez à l’adresse suivante : https://www.formulaires.modernisation.gouv.fr/gf/cerfa_14069.do

 Une fois le dossier rempli, il est à déposer soit chez un bailleur, soit à la mairie, soit chez un collecteur du 1% logement.

 Une fois que vous aurez votre numéro d’enregistrement, vous pourrez déposer un dossier complet chez les bailleurs et/ou communes  et/ou préfecture du ou des lieux de résidence choisis.

 A titre d’information, les bailleurs sociaux de la Seine et Marne (également en pièce-jointe) : http://www.drihl.ile-de-france.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/liste_bailleurs_enregistreurs_20-09-11_cle527f39.pdf

 Le candidat doit renouveler sa demande tous les ans sinon il est radié des listes.

 Aussi, que vous viviez dans un logement social ou privé, vous ou votre bailleur / propriétaire pouvez faire des demandes d’aides financières afin de mettre l’appartement que vous désirez habiter, en accessibilité. Plusieurs possibilités d’aides financières s’offrent aux propriétaires et locataires à condition de n’avoir entamé aucun travaux.

 Il existe un site gouvernemental concernant les différentes aides aux logements : http://www.developpement-durable.gouv.fr/Mesures-financieres,14341.html

 Vous pouvez vous renseigner auprès de l’ANAH pour aménager le logement (L’Anah est un établissement public d’État créé en 1971. Elle a pour mission de mettre en œuvre la politique nationale de développement et d’amélioration du parc de logements privés existants.)

Site internet de l’ANAH : http://www.anah.fr/lanah/

Les aides pour les propriétaires occupants : http://www.anah.fr/les-aides/vous-etes-proprietaire-occupant/

 Vous pouvez également vous renseigner auprès du PACT (Protection Amélioration Conservation Transformation de l’habitat qui a pour but de déployer, sur l’ensemble du territoire, un socle commun d’interventions en faveur des personnes défavorisées, fragiles ou vulnérables sur deux axes : le maintien et l’accès dans le logement).

Site internet du PACT : http://www.pact-habitat.org/accueil.html

 Ce qu’ils proposent pour le maintien à domicile des personnes âgées et personnes handicapées : http://www.pact-habitat.org/uploads/File/Plaquettes/Plaquette-Adaptation-BD.pdf

Attention pour qu’une demande d’aide financière pour votre logement soit acceptée, il ne faut pas avoir commencé les travaux.

 Vous pouvez vous renseigner auprès de votre MDPH ( Maison Départementale des Personnes Handicapées) pour faire une demande de PCH logement (Prestation de Compensation du Handicap logement).http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F14749.xhtml#N101DF

– Enfin vous pouvez vous renseigner auprès de votre centre des impôts afin de savoir si un crédit d’impôt peut être obtenu : http://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do;jsessionid=6751B8E4A109A7A8F1F2223BAEAE318C.tpdila10v_1?idSectionTA=LEGISCTA000006191624&cidTexte=LEGITEXT000006069577&dateTexte=20120104